A propos

Bonjour !

Le but de ce site est de vous aider à ne plus souffrir du dos. Point final. Grande et noble ambition.

Vos douleurs, je les connais bien. Je les ai subies.

  • Le bas du dos vous fait mal et vous tiraille
  • Le milieu du dos avec des « points » de douleurs musculaires
  • Les muscles noués dans le haut du dos, près des omoplates et dans la périphérie
  • Le cou raide et des douleurs aux cervicales
  • Les épaules contractées, impossibles à relâcher, qui « irradient » de l’électricité
  • La douleur qui descend dans l’épaule, le coude et les poignets et qui trouve son origine dans des tendinites ou des troubles nerveux
  • Et la liste ne s’arrête pas là…

Je ne parle même pas des sentiments qui vous habitent. Eux aussi, je les ai côtoyés.

La peur de vivre éternellement vos douleurs.
Le bien-être qui disparait.

Votre caractère s’en trouve même modifié.
Vous êtes irritable, fatigué, d’une humeur massacrante en fin de journée.
Les relations avec vos proches en souffrent.
Votre vie social s’amenuise.

 

Pour contrer tout cela, je vous aide.

Mes objectifs sont les suivants :

  • Vous faire comprendre comment lutter contre votre mal de dos qui est provoqué ou exacerbé (si vous avez déjà une pathologie) par votre vie de tous les jours, votre activité professionnelle et/ou les maladies dont vous souffrez
  • Diminuer fortement vos douleurs et, pourquoi pas, les supprimer

 

Au fait, je ne suis pas un professionnel de la santé.

Je n’appartiens à aucun courant, aucune obédience si je puis dire.
Je ne défends aucune profession comme les Médecins, les Ostéopathes, les Kinésithérapeutes, les Chiropracteurs, les profs de Yoga ou de Pilates ou les Coachs en musculation.

Par contre, je ne les dénigre pas. Au contraire.
Sauf les mauvais.
Sauf ceux qui n’ont pas conscience des vrais bénéfices à apporter à leurs patients (et croyez-moi, beaucoup de fausses croyances circulent même chez les professionnels réputés) et ceux qui ne donnent pas de vraies solutions afin de garder leur clientèle et s’assurer une rente.

Non, je suis un homme qui a eu mal au dos et qui a cherché une bonne partie de sa vie des solutions durables et efficaces.

Jusqu’au jour où j’ai enfin pris conscience des vrais bénéfices à appliquer pour mon dos.

 

Mais laissez-moi vous parler de mon parcours.
Vous comprendrez mieux mes motivations, mon expertise et ce que je vous apporte.

 

 

En voilà plus sur moi

Mes douleurs de dos sont apparues alors que je n’avais que 23 ans.

J’étais un jeune diplômé dans le domaine de la Qualité et je travaillais la moitié de mon temps derrière un bureau à rédiger des modes opératoires, procédures et autres comptes-rendus.

Au début, la douleur était ponctuelle et peu intense.
Mais au cours des années, elle s’est développée pour devenir insupportable.
Insupportable à en pleurer pendant les pires crises.

L’origine de mes maux vient d’une déformation de la colonne vertébrale (Lordose, scoliose, cyphose et même une jambe plus courte que l’autre avec un bassin bancal… La totale !).

Pour résumer, j’ai une morphologie favorable aux maux de dos, surtout en partie haute.
Les muscles au niveau des omoplates sont plus tendus que la normale. Les contraintes reçues sont exacerbées.
Dans mon cas, le travail assis en bureau et devant un ordinateur réveille et décuple mes mauvais ressentis.

 

Au niveau professionnel, je me suis vite passionné pour la Sécurité des salariés.
Honnêtement, cette discipline me parle plus que la gestion de Qualité (même si elle est indispensable et nécessaire, n’en doutez pas ???? !).

J’ai orienté ma carrière dans ce sens.
Par contre, je préfère parler de Prévention des Risques Professionnels plutôt que de Sécurité.
Car mieux vaut prévenir que guérir.
Vous êtes d’accord ? Bien. Poursuivons.

J’ai évolué à différents postes dans différentes entreprises pour devenir Responsable Hygiène Sécurité et Environnement.

En 2012, j’ai décidé d’officialiser ce statut en entreprenant un Master 2 (bac +5) dans ce domaine.

Pendant ces études (en plus de ma fonction de Responsable HSE), j’ai également obtenu un Diplôme Universitaire en Métrologie avec une option : le profil biomécanique du poste de travail (l’ergonomie, en simplifiant largement).

J’ai appris énormément de choses sur le corps humains, dont les bonnes techniques à adopter pour configurer son environnement personnel et/ou son poste de travail (quel que soit son métier, manuel ou administratif).

 

En plus de ma vie professionnelle et d’un point de vue personnel, j’ai entrepris énormément d’actions en rapport avec mes douleurs dorsales.

  • Prendre des décontractants musculaires prescrits par mon médecin.
    Résultat ?
    La peur d’y devenir accro et le sentiment d’être ivre et détaché de mon corps. Surtout que sur le moyen terme, ça ne règle rien.
  • Consulter des Ostéopathes 4 à 5 fois par an.
    Efficace pendant 3 semaines pour revenir à la case départ ensuite.
  • Les Kinésithérapeutes : 2 à 3 consultations par semaine pendant 3 mois.
    Le bénéfice ? 1 mois de répit après l’arrêt du traitement, avant le retour du mal.
  • La musculation en salle ne m’a rien apporté. Plus de douleurs que de bien.
    Elle ne cible pas les muscles importants pour la santé du dos.
    Mais juste ceux qu’on voit le plus et qui sont jolis à regarder.
    Et quand on cible enfin les muscles indispensables (il faut trouver le bon enseignant, ce qui est très rare), on maintient le dicton erroné, « il faut souffrir pour être beau » en se maltraitant.
    La souffrance du corps engendre la souffrance du corps.
  • Faire des étirements pour décrisper les muscles.
    Là encore, on nous vend des exercices miracles qui ont pour effet d’accentuer les douleurs.
    Par exemple, il faut se méfier de certains exercices de Yoga efficaces pour les pratiquants confirmés. Mais dangereux pour les débutants et intermédiaires !
    J’ai réussi à avoir mal malgré le respect d’une bonne posture pour des exercices doux.

Au début, mes recherches et tentatives ont accentué mes problèmes.
Jusqu’au jour où j’ai compris que la douceur et le respect de son corps mènent au bien-être.

Plus tard, mes études en ergonomie ont confirmé et enrichi ce principe.

Quand j’ai finalement appliqué le résultat de ce savoir, j’ai considérablement diminué mes douleurs, pour ne plus souffrir et enfin soigner mon dos.

 

Aujourd’hui, quand j’écris ces lignes, je repense au temps où j’avais mal au dos.
Cela me semble assez lointain. Vraiment, que c’est bon !

J’ai de temps en temps de petites réminiscences (surtout quand je n’applique pas mes principes, idiot que je suis).
Mais tout cela est plus que supportable par rapport au passé.
Ma mère a une maladie orpheline quasiment annihilée aujourd’hui.
Elle ne souffre plus. Elle nous fait part de son bonheur et de la renaissance qui succède à sa guérison.
Rien de comparable à mon problème… mais je comprends assez bien la notion de « renaissance ».

 

 

Votre mal de dos

Maintenant, parlons de vous.
Oui, vous qui lisez ces lignes.

Je suppose que vous voulez obtenir les mêmes résultats que les miens.
Oui ?

Comment y parvenir et ne plus souffrir du dos en réduisant au maximum votre douleur ?

(Je vous le rappelle, je ne promets pas la lune.
Vous pouvez tout aussi bien ne plus avoir mal, ou alors réduire la douleur à un niveau très acceptable).

 

Les formations de SoignerVotreDos vous apportent les solutions à vos problèmes.
Elles sont à 100% issues de mon expérience personnelle et professionnelle.

Vous pouvez également consulter les articles du site, rédigés de ma main et qui vous apportent des solutions concrètes à appliquer au quotidien.

 

Je tiens sincèrement à vous aider.
Je vous mets à disposition tout ce que je peux pour le faire.